fbpx

Cinquantenaire de la BEAC : La question de résilience des économies de la CEMAC au centre d’un Symposium

Le ministre d’Etat, ministre de la production et de la Transformation agricole, Laoukein Kourayo Médar, représentant le président de la transition, a lancé ce 22 novembre, le Symposium en marche des festivités de la 50éme anniversaire de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

Placé sous le thème : « Résiliences des économies de la Communauté des Etats Membres de l’Afrique centrale (CEMAC) à l’aune des réformes monétaires et financières », ce symposium a pour but de faire le point sur les différents chocs que la sous-région a encaissé au cours des deux décennies, évaluer leurs impacts sur les économies des pays de la CEMAC mais aussi faire ressortir les principales mesures politiques liées à l’économie-monétaire et de change.

Dans intervention, le Gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, de souligner que le thème central de ce symposium découle de souci qui vise à éviter de fragiliser la santé de la monnaie commune avec l’absence de coordination des politiques économiques et les effets de débordement qui en découlent, particulièrement dans ce contexte difficile post-covid-19, de crise russo-ukrainienne et de fortes poussées inflationnistes. Il invite le panel à jeter un regard rétrospectif afin de discuter librement sur les thématiques aussi diverses que variées, en fonction de l’actualité économique mondiale et sous-régionale.

Cependant, les exposés ont été regroupés en quatre sessions organisées autour :

  • Discussions sur les préoccupations de l’heure et leur impact sur les économies de la CEMAC ;
  • Chocs extérieurs et résiliences des économies de la CEMAC : apports des reformes monétaires et financiers engagées au cours de la dernière décennie et ;
  • La coordination et normalisation des politiques monétaire et budgétaire face à la résurgence des tensions inflationnistes.

Ainsi, plus de 300 participants dont d’éminentes personnalités venues d’horizons divers, vont débattre durant une journée sur les différents sous thématiques inscrits à l’ordre du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.