fbpx

Guéra : Lancement de la campagne de vaccination contre la PPR et la PPCB édition 2022-2023

Le Ministre de l’Elevage et des Productions Animales, Dr Abderahim Awatt Ateïb, accompagné d’une forte délégation de son département et du Gouverneur du Guéra Adoum Forteye Amadou, a lancé ce 17 novembre 2022, la campagne de vaccination contre la Peste de Petits Ruminants (PPR) et la Péripneumonie Contagieuse Bovine (PPCB) édition 2022-2023 à Tchofio, localité située à une trentaine de kilomètres de la ville de Mongo.

L’objectif de cette campagne vise l’amélioration de la couverture sanitaire du cheptel bovin et des petits ruminants. Au cours de cette campagne qui durera 90 jours, plus 12 millions des bétails seront vaccinés.

Dans son allocution, le gouverneur de la province du Guéra, Adoum Forteye Amadou, a relevé que la présente campagne conjointe s’inscrit dans le cadre de la prévention de la santé animale prônée par les plus hautes autorités du pays.

Par ailleurs, il a invité les différentes autorités, à sensibiliser les communautés agro-pastorales afin qu’elles assurent la santé de leurs bétails et qu’aucun animal ne rate sa dose vaccinale.

Aussi, il demande aux différents acteurs concernés par ce secteur d’appuyer, les équipes techniques de vaccination qui vont sillonner à compter de ce jour, les villages et fericks de sa circonscription administrative, pour procéder à la vaccination du bétail.

Lançant officiellement la campagne, le Ministre de l’Elevage et des Productions Animales, Dr Abderahim Awat Atteib, de souligner que la lutte contre la Peste des Petits Ruminants et la Péripneumonie Contagieuse Bovine devient une préoccupation majeure du gouvernement à travers son département. Une seule vaccination suffit pour protéger l’animal durant toute sa vie et l’Etat a pris en charge les coûts relatifs contre le PPR, informe le Ministre.

Cependant, le Ministre d’ajouter que, la péripneumonie contagieuse bovine et la peste de petits ruminants tuent chaque année les animaux en grand nombre à l’échelle mondiale. « Ces deux maladies qui sévissent de manière endémique occasionnent d’énormes pertes économiques à cause des mortalités importants qu’elle engendre. A l’échelle mondiale, les pertes dues à la maladie se chiffrent entre 725 millions et 1000 milliards de FCFA par an », martèle le Ministre de l’Elevage.

Anisi, pour rendre effective la vaccination, le Ministre de l’Elevage et des Productions Animales et le gouverneur du Guéra, ont inoculé des doses de vaccin à quelques bétails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.