fbpx

Tchad : 13,640 milliards de FCFA accordés par la BID pour financer le projet «microfinance islamique»

Le Gouvernement du Tchad, représenté par le Ministre de l’Économie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, Moussa BATRAKI et le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr. Muhammed SULAIMAN AL-JASSER, ont signé le 25 septembre 2022 à Djeddah (Arabie-Saoudite), un Accord de prêt avec pour le Financement du Projet de Microfinance Islamique au Tchad (PROMIFIT-2) et d’un accord de don d’Appui à la Sécurité Alimentaire, pour un montant global de 20 150 000 dollars américains, soit environ 13,640 milliards de francs CFA. Le projet PROMIFIT-2, qui entre dans sa phase 2, a pour but de lutter contre la pauvreté, améliorer la résilience des populations à faibles revenus et les préserver des menaces externes qui affectent leurs moyens d’existence. À travers ce projet, le Gouvernement du Tchad entend outiller les couches les plus vulnérables à devenir plus résilientes et contribuer au développement local. Le groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) à travers ses différents guichets, le Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) ; la Société Islamique d’Assurance des Investissements et des Crédits à l’Exportation (SIACE) ; la Société Islamique de Financement du Commerce et ; la Société Islamique de Développement du Secteur Privé (SID) est un partenaire traditionnel de confiance sur qui le Tchad s’appuie dans la conduite de sa marche vers le développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.