fbpx

Batha: : Les Cultures dangereusement menacées par les rongeurs

Les attaques des cultures par les insectes dans la province de Batha prennent de l’ampleur rendant ainsi les agriculteurs peu enthousiastes pour les futures récoltes.

Selon les ingénieurs Ali Ousmane Mahamat et Mahamat Ali Maï Moussa, contactés par la rédaction, les cultures, surtout le sorgho et Mil penicillaire majoritairement entre Oumhadjar et Ati sont largement rongées par les coléoptères ( insectes) à l’état laiteux et pâteux.

Sous leurs regards impuissants, les agriculteurs appellent les autorités à mobiliser les moyens pour sauver ces cultures sans lesquelles, plusieurs familles sentiront l’impact négatif dans leurs foyers, au-delà sur l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.