fbpx

Tchad : Ingérence, pressions, l’Amb Cherif Mahamat Zene rend le tablier

À la surprise générale, le Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Tchadiens de l’Etranger, Cherif Mahamat Zene, a présenté sa démission au Président du Conseil Militaire de Transition, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, ce lundi, 19 septembre 2022.

Dans sa lettre de démission, le Ministre a indiqué que depuis quelques mois, son engagement et sa volonté de servir le Tchad se trouvent contrariés par des initiatives et actions parallèles de certains membres du Cabinet du PCMT et du
Gouvernement, « entreprises a mon insu et sur vos instructions. »

« Ces initiatives et interférences
répétitives et intempestives ne visent qu’à entraver l’exercice de mes foncions et empiéter sur les prérogatives qui sont celles de mon département, telles que definies dans le Decret N° 058 du 15 juin 2021, portant structure générale du Gouvernement et attributions de ses membres. »
A-t-il indiqué.

Il trouve donc inopportun et irresponsable de continuer à occuper son poste dans cette situation.

« Devant une situation aussi malsaine que confuse et inacceptable, entretenue à dessein, et depouillant le département que je dirige de toutes ses prérogatives, et me réduisant à un simple figurant, il ne me parait ni opportun, ni responsable de continuer a occuper mon poste. » Conclut l’Ambassadeur Cherif Mahamat Zene.

Il faut rappeler que cette démission est rendue publique juste à la fin d’une communication faite par le Ministre de la communication porte parole du gouvernement et la secrétaire d’État aux affaires étrangères face aux diplomates accrédités au Tchad sur l’évolution du dialogue national inclusif en cours et sur la situation sur l’ensemble du pays.

Trouvez l’intégralité de la communication face aux diplomates en cliquant sur le lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.