fbpx

Santé : Le SYNTASS, section du Kanem observe une grève sèche

Lancée depuis le 03 septembre 2022, par l’Union des Syndicats du Tchad (UST), la SYNTASS (Syndicat National des Travailleurs des Affaires Sociales et de la Santé du Tchad) observe une grève sèche dans le Kanem.

Cette grève continue de paralyser les structures sanitaires au niveau du Kanem.

A l’hôpital Provinciale de Mao, la grève sèche est suivi avec un service minimum au niveau des urgences, de la maternité, à l’Unité Nutritionnelle Thérapeutique (UNT), au laboratoire et aux services de transfusion sanguine.

Le président du SYNTASS, section provinciale du Kanem, ABAKAR SEDICK a souligné que cette grève a été lancée suite au refus du gouvernement d’ouvrir le dialogue sur le pacte dénoncé par l’UST.

Il a ensuite notifié quelques points de revendications contenues dans le pacte entre autres : le recensement et le reversement des contractuels de l’État à la CNPS, la lenteur dans le traitement des dossiers d’avancement, le reclassement de confirmation, la sécurité dans les structure socio-sanitaire.

Par ailleurs, le président précise qu’un service minimum est assuré pour la prise en charge des cas en urgences.

Dans son intervention, le chef de département clinique Dr BAYANG JUSTIN affirme qu’au niveau de la province, par manque des structures sanitaires privée, nous sommes obligés de maintenir un service minimum au niveau de l’hôpital de mao.

Les services soulignés ci haut sont opérationnels.

TWM/ Abdelkerim Djadda Chounou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.