fbpx

Niger: Le M62 réclame le départ de la force Française Barkane

La marche, autorisée, a drainé du monde ce dimanche matin. Tous les grands acteurs de la société civile et quelques responsables des partis politiques de l’opposition nigérienne étaient au rendez-vous place Toumo, point de départ de la marche en direction de la grande place de la Concertation, lieu du meeting.

Tout au long du parcours les menant à la place de l’Assemblée nationale, les manifestants ont scandé le slogan : « Non à l’augmentation du prix du gasoil et à la cherté de la vie ! Nous exigeons le départ de la force française Barkhane et l’arrivée des forces russes ».

Des slogans appuyés par des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « L’armée française criminelle, dégage ! » Sur la place de la Concertation, les drapeaux nigérien et russe flottent côte-à-côte ; celui de la France est barré de larges bandes noires.

En organisant cette manifestation pacifique, le Réseau panafricain pour la paix, la démocratie et le progrès se dit satisfait de la mobilisation. « Ce n’est qu’un début », nous a confié un manifestant. Les manifestations de rue étaient interdites à Niamey depuis 2018, officiellement pour cause d’insécurité.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.