fbpx

DNIS : Les Oulémas attirent l’attention du présidium sur le code de famille

Dans une déclaration faite ce jeudi, 15 septembre 2022, dans l’amphithéâtre de la grande mosquée Roi Fayçal, les oulémas du Tchad attirent l’attention des participants au Dialogue National Inclusif et Souverain, sur le sujet concernant le code des personnes et de famille évoqué dans le rapport de synthèse de la commission thématique « Paix, Cohésion Sociale et Réconciliation Nationale ».

Tout en mettant en garde les participants au dialogue et le président du présidium, les oulémas les tiennent pour responsables de tout ce qui adviendrait. D’après les oulémas, les questions touchant l’islam ne doivent en aucun cas être soulevées dans les débats au dialogue.

Tout en reconnaissant que la réconciliation nationale et la paix sont une condition sine qua non pour tout développement, les oulémas musulmans exigent la suppression de tout ce qui est mentionné dans le document du DNIS surtout les questions qui touchent la religion musulmane.

« Vous êtes donc responsables devant DIEU le jour de la résurrection puis devant le peuple que vous représentez à ce dialogue », lancent en ces termes les oulémas.

Source : Conseil Supérieur des Affaires Islamiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.