fbpx

Le Président du conseil militaire de transition loue les efforts des leaders religieux

Communication du Général Mahamat Idriss Deby Itno, Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République, Chef de l’État à l’occasion de la rencontre avec les leaders religieux.

N’Djaména, le 1er août 2022

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Messieurs les ministres ;

Messieurs les Évêques ;

Messieurs les Pasteurs ;

Messieurs les Cheikhs et Imams ;

Distingués Invités.

C’est avec un plaisir particulier que je prends la parole devant les hommes de Dieu que vous êtes, au premier jour de ce mois d’août. Un mois qui sera dominé par plusieurs évènements nationaux historiques, entre autres, la tenue du Dialogue National Inclusif.

Je voudrais d’emblée, m’acquitter du devoir de vous exprimer mes vifs remerciements et ma profonde reconnaissance pour avoir honoré notre invitation. Votre présence au palais de la République, traduit votre disponibilité à contribuer, à votre façon, à la réussite des évènements majeurs qui pointent à l’horizon.      

Cette rencontre s’inscrit donc dans la droite ligne de la série des échanges entrepris avec les différentes composantes de la Nation, pour discuter de l’avenir de notre cher et beau pays.  

C’est également pour moi, le lieu tout indiqué, pour encourager, vivement, les efforts sans cesse croissants et visibles que vous déployez, au quotidien, dans vos différents lieux de cultes, Eglises et Mosquées afin que Dieu, le Tout Puissant, épargne notre pays des démons de la guerre, de la haine et de la division.

Chers leaders Religieux ;

Au nom de la Nation toute entière et à mon propre, je tiens à saluer les actions salvatrices et les sacrifices consentis, dans le cadre de la prière interconfessionnelle qui réunit chaque année, toutes nos organisations religieuses de toutes les obédiences afin que le Tout Puissant descende sa Grace sur notre Cher et beau pays le Tchad.

Le Conseil Militaire de la Transition, reconnait vos multiples actions religieuses, notamment les séances de prière organisées tant à Ndjamena qu’en provinces pour implorer Dieu, de faire de notre pays un havre de paix.

Il n’oublie pas, non plus, les prêches et les messages de sensibilisation tenus à l’occasion des grandes fêtes chrétiennes et musulmanes où vous avez l’habitude d’appeler, non sans éloquence, les fidèles à mettre en avant la cohabitation pacifique, le vivre-ensemble et l’unité nationale.

Vous jouez un rôle de premier plan dans tout ce qui élimine les distances et rapproche les cœurs, à travers vos récurrents appels à la paix, à la sécurité, à la vie en communauté, au respect de l’autre, à l’amour du prochain et à la tolérance.

Cela sans compter votre engagement phare et résolu dans la lutte contre la détérioration des mœurs, l’effusion du sang, l’incitation à la haine, la discorde communautaire, le repli identitaire, l’extrémisme violent et le fanatisme religieux.

Chers leaders Religieux ;

Au moment où le Tchad tout entier, se prépare à communier, à se réconcilier avec lui-même, à se retrouver pour laver son linge sale en famille, la communauté religieuse, composante qui impulse dans les veines de la Nation, tout ce qui relève de la socialisation, de l’apaisement et de l’équilibre a, une place de choix, une place prépondérante dans cette dynamique.

Elle doit être non seulement au centre mais doit constituer le pilier de ce dialogue afin de le tenir debout chaque fois qu’il tente de tanguer.

Chers leaders religieux ;

Nous fondons un espoir légitime sur vous. Les Livres Saints qui nous ont été d’une grande utilité dans la conduite de nos comportements, doivent être constamment tenus entre vos mains pour prêcher comme d’habitude, la bonne parole, invoquer et implorer Dieu le miséricordieux afin que nous réussissions tous ce pari de l’unité, de la réconciliation et de la paix durable dans notre pays, le Tchad.

Comme vous le faites si bien et au quotidien, vous devez continuer dans le même élan de sacrifice et de la bonne cause. Car la réussite de la rencontre nationale en perspective, est celle de la Nation tchadienne toute entière.

Chers leaders religieux ;

Dès cet instant précis et ce, jusqu’à la fin du Dialogue National Inclusif, le Tchad vous sollicite et compte énormément sur vous, il vous demande de rester toujours debout, nuit et jour afin que Dieu entende vos appels, nos appels à tous.

Prions donc pour le salut de notre cher et beau pays. Prions pour l’aboutissement heureux du processus en cours et prions pour le nouveau Tchad que nous voulons bâtir ensemble, main dans la main.

Que Dieu vous bénisse

Que Dieu bénisse le TchadJe vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.