fbpx

Burkina Faso : La CEDEAO salue les « progrès » en matière de sécurité

Le président en exercice de la Communauté des états d’Afrique de l’Ouest a salué les progrès du gouvernement de transition au Burkina Faso, notamment en matière de sécurité.

Récemment choisi à la tête de la CEDEAO, le président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo, a promis un soutien continu de la part de l’union politique et économique de 15 pays.

« Les grands aspects et les axes que nous pensons importants sur lesquels le gouvernement de transition doit se focaliser c’est le défi sécuritaire, les questions humanitaires, le retour à l’ordre constitutionnel et la mobilisation des ressources et mise en place du mécanisme de suivi et d’évaluation comprenant le médiateur de le CEDEAO, l’Union Africaine, les représentants de l’ONU à Ouagadougou. On salue aussi le gouvernement avec les progrès qu’on a vu sur le terrain, et je pense que nous tous on doit se mobiliser à côté du peuple frère, du Burkina Faso », a-t-il déclaré.

La CEDEAO et les autorités burkinabè sont tombées d’accord début juillet sur une transition de 24 mois, avant un retour au pouvoir des civils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.