fbpx

G5 Sahel : La Conférence des Présidents du CIP clôturée

Débutée ce jeudi 21 juillet 2022, à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména, la Conférence des Présidents du Comité Interparlementaire G5 Sahel a été clôturée hier soir.

Durant deux (2) jours, les parlementaires de l’espace G5 Sahel ont discuté sur leur rôle dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Aussi, ils ont émis l’idée d’intégrer d’autres pays africains dans le G5 Sahel, parce que le terrorisme sévit aujourd’hui dans la quasi-totalité des pays africains.

Face aux difficultés budgétaires liées au manque des bailleurs de fonds et au retard de cotisation de certains membres, la Conférence des Présidents a instruit le Secrétariat Exécutif du CIP G5 Sahel à réduire son budget de fonctionnement aux dépenses indispensables.

Il a aussi instruit le Secrétariat Exécutif à prendre les dispositions nécessaires pour la transformation du plan stratégique quinquennal du CIP G5 Sahel en programme triennal d’action prioritaire pour l’organisation d’une table ronde des bailleurs de fonds en fin septembre 2022 à Niamey au Niger.

Les parlementaires de l’espace G5 Sahel ont profité de l’occasion pour appeler les partenaires à mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de l’appel en faveur du Sahel.

Dans son discours de clôture, le Président du Conseil National de Transition, Dr Haroun Kabadi, par ailleurs Président en exercice du CIP G5 Sahel, a relevé qu’un seul pays ne peut apporter des réponses suffisantes et satisfaisantes pour éradiquer le terrorisme et l’extrémisme violent sur son sol.

Dr Haroun Kabadi a ensuite indiqué c’est pour cette raison que le G5 Sahel appelle à une mobilisation générale et à la solidarité des pays du Sahel.

« Nos États doivent également et de manière diligente, s’approprier cet appel en faveur du Sahel afin qu’il soit intégré dans la mise en œuvre ses politiques publiques volontaristes intégrées, multi-sectorielles et décentralisées. » Conclut-il.

La Conférence a pris fin par un dîner offert aux participants par le Président du Conseil National de Transition, Dr Haroun Kabadi, à l’hôtel Ledger Plaza de N’Djaména.

Adam Ramadane Ibrahim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.