fbpx

Tchad-Niger : Le Président Mohamed Bazoum a entamé une visite de 48 heures à N’Djaména

Le Chef de l’Etat nigérien est arrivé cet après-midi à N’Djaména où il a été accueilli à l’aéroport international Hassan Djamous au bas de la passerelle par le Président de la République, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, ses proches collaborateurs, le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Maire de la Ville de N’Djaména et l’Ambassadeur du Niger accrédité auprès de la République du Tchad, M. ABOUBACAR HASSANE DAN SOKOTO. Remise de bouquet de fleurs, chaude accolade suivie d’une longue poignée de mains.

Les deux Chefs d’Etatse dirigent ensuite vers l’estrade pour l’exécution des hymnes du Tchad et du Niger. Le Président MOHAMED BAZOUM passe en revue la troupe qui lui rendait honneur avant de serrer les mains respectives des corps constitués composés des Officiers Généraux membres du Conseil Militaire de Transition (CMT), les Commandants des grandes formations militaires, le Premier Ministre de Transition, le Président du Conseil National de Transition, les membres du Gouvernement, les Conseillers du Chefs de l’Etat, les plénipotentiaires et les chefs militaires nigériens du détachement du G5 opérant au Tchad. C’est l’ensemble des corps constitués qui s’est mobilisé à l’aéroport pour souhaiter la bienvenue à l’hôte de marque du Tchad.

Les deux Chefs d’Etat se retirent ensuiteau pavillon d’honneur de l’aéroport où ils ont eu un premier entretien d’une trentaine de minutes. La colonie nigérienne qui n’a pas pu avoir accès au tarmac a attendu son Président au sortir du salon d’honneur pour communier avec lui. Une communion empreinte de chaleur, au rythme des chants et danses du Niger.

Après l’aéroport, cap est mis sur le lieu de résidence de la délégation présidentielle nigérienne situé au cœur de la cité-capitale.

Le programme de la visite officielle du Président de la République du Niger au Tchad prévoit, ce 13 juillet au palais présidentiel,un tête à tête entre les deux hommes d’Etat etune rencontre bilatérale élargie aux deux délégations, suivis d’une conférence de presse conjointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.