fbpx

Tchad : Un festival pour valoriser les boissons locales

Débuté le 30 juin 2022, le festival des boissons locales a été lancé officiellement à l’espace Talino Manu. Ce festival est placé sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’Entrepreunariat.

Le thème retenu de ce festival est : les boissons locales, source d’entrepreneuriat pour la jeunesse tchadienne. Cet événement est le premier du genre.

Plusieurs stands ont été présentés au cours cet événement notamment les boissons traditionnelles alcoolisées, les jus des fruits, le thé et bien d’autres produits.

À l’espace Talino Manu, c’est le même décor, l’ambiance bat son plein, le public N’Djamenois a effectué le déplacement pour découvrir les différentes boissons locales.

« Le festival a été initié dans le but de promouvoir et de valoriser les boissons locales. C’est pour cela que nous voulons encourager le public tchadien à consommer plus les boissons locales que les boissons importées de l’extérieur. Nous voulons pérenniser ce festival et après ce festival créer un écosystème des producteurs des boissons locales pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes. », a martelé la promotrice du festival des boissons, Bettoum Koussidi Christelle.

Debout sous un hangar, Barnabas Agalayabo, un exposant nous en dit plus sur le mobile de son déplacement à ce festival : « Je suis venu pour exposer le thé kinkéliba, c’est un thé constamment consommé par les tchadiens et ces derniers temps ce thé tend à disparaître. Donc, je suis là aujourd’hui pour valoriser nos produits tchadiens », a-t-il déclaré avec un sourire aux lèvres.

Pour sa part, Natacha Abdallah, exposante dans ledit festival, nous fait savoir que leur participation a pour but de mettre en valeur les produits locaux.
« J’ai amené la bili qui est une boisson locale de nos grands-parents. Donc, vous voyez que cette boisson est sollicitée par beaucoup de nos compatriotes. Raison pour laquelle je suis là pour présenter mon expérience avec les autres tchadiens », a ajouté Natacha Abdallah.

Sur place, on y trouve plusieurs produits locaux qui sont rarement connus par le public tchadien.

Pour Olivier Alladoum, un visiteur, se dit satisfait des différentes boissons présentées par les exposants.

« Je visitais plusieurs stands et j’ai découvert le jus de pastèque, le jus naturel d’ananas, la clochette qui est méconnue par la plupart des jeunes de la capitale et qui tend à disparaître. Aujourd’hui, ces jeunes ont décidé de nous présenter les boissons locales, je les encourage », a laissé entendre.

Rappelons que ce festival durera quatre jours, du 30 juin au 3 juillet 2022 à l’espace Talino Manu de N’Djaména.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.