fbpx

RDC : Félix Tshisekedi souhaite le rapatriement de la dépouille de Lumumba

61 ans après l’assassinat de Patrice Lumumba, le président de République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, souhaite que les restes de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance congolaise, soient rapatriés d’ici la prochaine fête de l’Indépendance le 30 juin 2022.

 »Le  rapatriement des  »reliques » de ce  »héros » national, considéré comme une icône panafricaine, à qui on donnera enfin une sépulture digne de son sacrifice pour la patrie », a déclaré Félix Tshisekedi.

Patrice Lumumba a été assassiné par des séparatistes katangais et des mercenaires belges le 17 janvier 1961 dans le sud-est du pays pendant le chaos qui a suivi la proclamation de l’indépendance de l’ancienne colonie belge.

Le jour de l’indépendance, le 30 juin 1960, Patrice Lumumba, alors premier ministre, avait dénoncé le colonialisme et le racisme, dans une mémorable diatribe en présence du jeune roi des Belges Baudouin. Son corps n’a jamais été retrouvé.

En septembre, la justice belge a répondu favorablement à une demande de la famille de Patrice Lumumba de lui restituer une dent attribuée au leader congolais assassiné. Cette dent avait été saisie dans la famille d’un policier belge ayant contribué à faire disparaître le corps.

Avec TV5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.