fbpx

Sénégal : L’opposant Sonko empêché de se rendre à la prière du vendredi

La situation était un peu tendue ce 17 juin à Dakar, la capitale sénégalaise, suite aux manifestations lancées par la principale coalition d’opposition « Yewwi Askan Wi ». Ce rassemblement a été pourtant interdit par la préfecture.

Ces manifestations interviennent partout dans le pays après l’invalidation par le conseil constitutionnel de la liste nationale de « Yewwi Askan Wi » aux élections législatives du 31 juillet 2022.

A cet effet, en voulant sortir pour rendre à l’appel des membres de la coalition, l’opposant Ousmane Sonko, par ailleurs maire de Ziguinchor a été empêché de quitté sa maison. Durant toute la journée sa maison était encerclée par les forces de sécurité.

« C’est votre travail, mais sachez qu’il a y a des ordres qu’il ne faut pas obéir. Surtout quand ils violent la constitution de notre pays », a déclaré Ousmane Sonko aux policiers dans un direct sur sa page Facebook.

Dans la meme journée, après avoir obtempéré aux forces de l’ordre, l’opposant Ousmane Sonko a accepté de retourner chez lui. Mais il s’est vu encore barrer la route lorsqu’il était sorti cette fois ci pour se rendre à la mosquée pour la prière du vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.