fbpx

Réligion : Le Secrétaire Général de l’OCI condamne l’offense faite au Prophète Mohamed (PSL) en Inde

Dans une déclaration rendue publique, le secrétariat général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) condamne les propos tenus par des officiels indien du parti au pouvoir le BJP sur le Prophète Mohamed.

Le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) l’ambassadeur Brahim Hissein Taha a condamné et dénoncé fermement la récente offense faite par un responsable du parti au pouvoir en Inde à notre Saint Prophète Mohamed (PSL).
Cette offense intervient dans le contexte de la recrudescence de la haine et du dénigrement de l’Islam en Inde et dans le cadre des pratiques systématiques et répressives contre les musulmans, notamment à la lumière des décisions prises récemment et consistant en l’interdiction du port du hijab au sein des établissements éducatifs d’un certain nombre d’états indiens et la démolition des propriétés des musulmans, outre la multiplication des actes de violence à leur encontre.

Le Secrétaire Général demande aux autorités indiennes de s’opposer résolument à ces offenses et à toute forme d’atteinte, tant à la personne du Saint Prophète Mohamed (PSL), qu’à la religion islamique, et de traduire en justice les instigateurs, les auteurs et toute autre personne impliquée dans les actes de violence et dans les crimes de haine à l’encontre des musulmans, outre la reddition de comptes des parties qui les soutiennent. Il exige également de ces autorités qu’elles garantissent la sécurité et le bien-être de la communauté musulmane en Inde et protègent leurs droits, leur identité religieuse et culturelle, leur dignité et leurs lieux de culte.

Aussi, le Secrétariat Général de l’OCI exhorte-t-il la Communauté internationale et, tout particulièrement, les mécanismes onusiens et les instruments du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, à prendre les mesures qui s’imposent pour contrer les pratiques discriminatoires dirigées contre les musulmans en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.