fbpx

Ouaddaï : Clôture de la campagne sur les mutilations génitales féminines

Entamée, le 12 Mai dernier, la campagne de sensibilisation sur l’appui de la déclaration publique d’abandon de Mutilations Génitales Féminines et les Mariages d ´Enfants, initiée par la délégation provinciale de la femme ,de la famille et de la Protection de l ´Enfance du Ouaddai en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) se poursuit.

En date du samedi 14 au 17 Mai courant , les membres de la délégation conduite par le délégué provincial de la femme du Ouaddaï Mahmoud Togou Ali ont sillonné respectivement, le canton Bardé (Hadjar Hadid),le canton Molou (Farchana), canton Mandjobok (Amleyouna).

Partout où, ils sont passés, le message axé sur le thème de la sensibilisation a été transmis à la population des localités visitées.

A chaque séance de travail,les Chefs de Cantons ou leurs Représentants ont réservé un accueil chaleureux aux membres de la délégation ,puis ces derniers adressent leurs mots de bienvenu annonçant ainsi, l’ouverture des séances de travail, ensuite ils remercient l’équipe de la mission de la Délégation Provinciale de la Femme de la Famille et de la Protection de l’Enfance du Ouaddai et l´unicef pour avoir ciblé leurs localités pour les réalisations de cette campagne de sensibilisation.

Le Délégué Provincial de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfance du Ouaddai, MAHAMOUD TOGOU ALI à son tour remercié les Chefs de Canton, ou leurs Représentants, pour les différents accueil chaleureux et d’être sortis massivement pour participer à ces séances de sensibilisations.

Il a en outre demandé aux populations d’être attentives afin de bénéficier au maximum de ces séances de sensibilisations.

Faut-il le rappeler, les confessions Religieuses à savoir : le membre du Conseil Supérieur des affaires Islamique du Ouaddai (CSSAI), celui de l’EMMET et de l’Eglise Catholique se sont penchées sur la cohabitation pacifique, le vivre ensemble, la promotion de la scolarisation des filles, le respect de droit de l’enfant, les conséquences de mariages d’enfants (ME), les mutilations génitales féminines (MGF) et bien d’autres maux qui minent l’épanouissement des populations.

Notons que plus de deux milles participants avec une forte dominance féminine ont pris part à ces différentes séances de sensibilisations.

Hambali Nassour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.