fbpx

Tchad : le FACT demande la libération des manifestants arrêtés samedi

À travers un communiqué de presse, le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT) déclare suivre avec la plus grande attention, la mobilisation du peuple tchadien lors de la manifestation du 14 mai 2022 à l’appel de la société civile.

À cet effet, il précise ensuite que l’un de ses préalables au pré-dialogue es l’autorisation de toutes manifestations citoyennes et pacifiques et réaffirme son attachement au respect de la liberté d’expression et du droit à manifester pacifiquement.

Cependant, le FACT tient le CMT pour responsable des débordements enregistrés lors de la manifestation de samedi dernier car, pour lui, ce dernier a failli à sa mission primaire d’encadrement de la manifestation, de la sécurisation de l’itinéraire et la protection des personnes et des biens.

Pour finir, le FACT condamne l’arrestation des manifestants et exige leur libération immédiate et sans condition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.