fbpx

Tchad : Le pays valide un plan de communication pour lutter contre le paludisme 2022-2023

Le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), a organisé ce 28 avril, dans les locaux du Centre d’études et de formation pour le développement (CEFOD), un atelier de validation du document de plan de communication dans la lutte contre le paludisme (2022-2023).

C’est le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme ( PNLP), Mahamat Saleh Issakha qui a donné le coup d’envoi, en présence des cadres du ministère de la communication, des journalistes ainsi que plusieurs autres partenaires.

L’objectif recherché est de permettre au Tchad d’utiliser les différents canaux de communications pour envoyer de contenus de messages à l’endroit de la population afin de réussir les interventions relatives à la lutte contre le paludisme, au traitement et au contrôle.

Mahamat Saleh Issakha, Coordonnateur
national du PNLP

Cependant, la lutte contre le paludisme nécessite une mobilisation au sein de la communauté nationale et la promotion de l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides.

Lançant officiellement les travaux, le coordonnateur national du programme de lutte contre le paludisme, Mahamat Saleh Issakha, a expliqué les risques de cette maladie qui ravage chaque année des centaines de morts, particulièrement parmi la couche la plus sensible de la population à savoir les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Pour lui, ce plan de communication va aider à bien combattre cette maladie.

Moussa Tahir Mahamat Abballah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.