fbpx

Tchad : La CNDH déplore les conditions dans lesquelles les OPJ mènent l’interrogatoire

Une délégation de la Commission Nationale des Droits l’Homme (CNDH), conduite par son Président Djidda Oumar Mahamat, a été reçue ce 13 Avril 2022, par le Colonel Ali Dirgui Bichara, Directeur de la Direction Nationale de Renseignement Judiciaire (DNRJ) et le Commandant Malick Bello Foullah.

L’objet de la visite est de s’enquérir des conditions de travail au sein de la Direction et les conditions de détention en garde à vue dans les locaux de la DNRJ.

Les séances de travail lors de cette visite sont accomplies selon les missions de la CNDH qui lui sont dévolues par la Loi N° 28/PR/2008, à savoir « assurer le rôle de mécanisme de contrôle et de surveillance des lieux de détention conformément à la Convention des Nations Unies contre la Torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. »

Il est ressorti de cette visite que les délais de garde à vue à la DNRJ sont bien respectés. Fort heureusement, la récente grève des Magistrats semble n’avoir eu aucun effet regrettable sur ces délais. La plupart des détenus sont arrivés à la Direction la veille ou le matin même. Il en va de même des conditions de détention, qui sont somme toute acceptables.

Par ailleurs, la CNDH s’est félicitée qu’en cette période de grande chaleur, le Colonel Ali Dirgui Bichara, ait donné des instructions fermes pour que les détenus puissent rester dans la cour de la Direction, plutôt que dans les cellules.

Cependant, à la fin de la visite, le Président de la CNDH, DJIDDA OUMAR MAHAMAT, a tenu à remercier et à adresser ses vives félicitation à l’ensemble de la direction pour le travail qu’elle abat chaque jour. Il a tout de même déploré les conditions dans lesquels les Officiers de Police Judiciaires (OPJ) mènent leurs interrogatoires et enquêtes. Un hangar étriqué leur sert de bureau.

Ainsi, la visite s’est achevée par des vœux d’approfondissement de la collaboration entre la CNDH et la DNRJ.

CNDH avec Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.