fbpx

Société : CAJPDET sensibilise les élèves du lycée sur la cohabitation pacifique

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur la cohabitation pacifique initié par le  Collectif d’Action des Jeunes pour la Paix, le Développement et l’Emergence du Tchad(CAJPDET), le lycée d’Enseignement Technique Industriel(LETIN), a accueilli les membres de CAJPDET, ce samedi 09 avril 2022.

La rencontre présidée par le Président National de CAJPDET Mahamat El-Mahadi Abderamane a vue la présence du Proviseur du LETIN Temoua Habmon et les corps enseignent dudit établissement.

L’objectif de cette rencontre est d’appuyer les responsables scolaires dans leur quête permanente de culture de la paix, du vivre ensemble en milieu scolaire.

A l’entame de son allocution, le Président National de  CAJPDET Mahamat El-Mahadi Abderamane a rappelé à l’assistance le mobile de déplacement qui est de s’entretenir sur les questions de la paix, la cohabitation pacifique, la concorde nationale et la cohésion sociale.

 »Nous sommes venu vous dire que l’école est le lieu par excellence pour cultiver la tolérance et l’amour, entretenir la camaraderie, bref un lieu de brassage et de socialisation entre tous les jeunes tchadiens venant de divers horizons » a renchéri Mahamat El-Mahdi Abderamane.

Par ailleurs, il a exhorté les élèves de se consacrer sur leurs études et de respecter les enseignants car, l’enseignant est un second parent géniteur. Aussi, CAJPDET ne veut plus entendre parler de violences en milieu scolaire et l’école est un lieu d’apprentissage.

Pour sa part, le Proviseur du Lycée d’Enseignement Technique Industriel(LETIN), Temoua Habmon, a demandé aux élèves de cultiver la paix, l’esprit de la cohabitation pacifique et la tolerance entre tous les élèves, c’est à travers cela qu’on peut développer ce pays. Il leur a exhorté de faire en sorte que le LETIN soit un établissement exemplaire et une école de référence.

Au cours de cette rencontre, une pièce théâtrale à été présentée par un groupe d’élèves du LETIN qui parle de la lutte contre les violences en milieu scolaire et une photo de famille a sanctionné la rencontre.

Mahamat Moussa Ahmadou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.