fbpx

ONU : L’Assemblée générale suspend la Russie du Conseil de droit de l’homme

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi une résolution suspendant la Russie du Conseil des droits de l’Homme, en raison des atteintes « flagrantes et systématiques » aux droits humains et au droit international humanitaire qu’elle a commises dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine.

L’Assemblée générale de l’ONU, composée des 193 pays membres, a suspendu jeudi la Russie de son siège au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies en raison en raison des atteintes « flagrantes et systématiques » aux droits humains et au droit international humanitaire qu’elle a commises dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine.

En ne recueillant que 93 voix favorables, le vote a traduit un effritement de l’unité internationale face à Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.