fbpx

Tchad : Une conférence débat animée par CBT à l’occasion de 60ans de services

« CBT, 60 ans au service du développement du Tchad. Bilan et perspectives », c’est le thème d’une conférence-débat animé ce 18 mars 2022, dans le cadre du 60ème anniversaire de service au Tchad.

L’activité s’est déroulée à Radisson Blu hôtel en présence de la Secretaire d’État des Finances et du Budget, Ndolonodji Alixe Naimbaye, du Directeur Général du CBT, Issa Batil Orozi, et plusieurs directeurs généraux des autres banques.

Le Directeur Général de la CBT a dans son mot introductif, remercié l’ensemble des  participants à cette conférence-débat avant de faire l’histoire de la banque CBT

« La banque de développement du Tchad(BDT) est créée le 13 janvier 1962 et c’est par la volonté des autorités de la loi de doter le pays d’un instrument de financement, alors que le système bancaire au Tchad n’était que composé des filiales que des banques commerciales françaises, notamment la BAO, la BNP, BTCD, Crédit Lyonnais.

A sa naissance, la BDT a pour mission principale d’aider l’État à assurer sa politique de développement en finançant les groupements agricoles, les ouvrages immobiliers dont certains aspects sont encore visibles dans certains vestiges, sont encore visibles dans les vieux quartiers de N’Djaména. Nous devons aussi noter que la BDT a joué un rôle important durant la première décennie de son existence pour le financement de crédit campagne». A-t-il introduit.

Pour le Directeur Général Adjoint de la CBT, Ismaïl Ngakoutou , plusieurs  défis restent à relever. Ces défis sont ceux d’une banque qui cherche à se redresser et qui cherche à s’inscrire dans le mouvement de la modernité qui caractérise le milieu bancaire ces dernières années.

Prenant la parole à cette circonstance, Mariam Mahamat Nour, a soutenu a d’abord apporté son soutien au  panel avant de les demander de faire beaucoup d’efforts pour les ruraux. Selon elle, 75% de la population tchadienne sont des  ruraux et il est donc nécessaire de mettre l’accent sur la communication parce que beaucoup de banques sont financées par l’État, par des grandes organisations internationales, des organisations régionales pour permettre aux ruraux d’en bénéficier.

Selon les responsables de la CBT, une attention particulière sera aussi accorder aux jeunes et aux femmes suivant la logique de leur slogan qui est « une banque citoyenne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.