fbpx

Russie-Ukraine : Les États-Unis font une mauvaise lecture de la neutralité africaine

L’ambassadeur américain aux Nations Unies a déclaré que les États africains ne pouvaient pas rester neutres sur la guerre en Ukraine.

S’adressant à la BBC, Linda Thomas-Greenfield a noté que lors du vote de l’Assemblée générale il y a deux semaines pour déplorer l’invasion russe de l’Ukraine, 17 pays africains – la moitié du total mondial – se sont abstenus et huit autres n’ont pas voté du tout.

L’ambassadeur a déclaré qu’il ne pouvait y avoir de terrain neutre et que cette crise n’était pas simplement une compétition de guerre froide entre l’Occident et la Russie.

BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.