fbpx

Ouaddaï: La société civile sensibilise sur la cohabitation pacifique

Le porte-parole de la plate-forme des organisations de la société civile de la province du Ouaddaï (POSOC/PO) Aboulkhassim Mahamat Hassan a fait ce Mardi 15 Mars ,un point de presse dans les locaux de l´école Normale d’instituteur bilingue d’Abéché. Point de presse relatif au lancement officiel des ctivités marquant :  » une grande mobilisation sociale sur la consolidation de la paix et la cohésion sociale dans la province du Ouaddaï .

A l´entame de sa déclaration, le porte-parole a indiqué que la province du Ouaddaï est l´une de plus grande province du Tchad. C’est une province cosmopolite, hospitalière, elle représente toutes les communautés du Tchad. Les principales activités de sa population sont le commerce, l´Agriculture et l´élevage.
Autrefois cette population du Ouaddaï vivait en parfaite harmonie et s’accepte les uns et les autres en dépit de leur différence ethnique, raciale, religieuse et traditionnelle.

Mais malheureusement ces dernières années depuis 2016 ,la province a connu plusieurs conflits inter-communaitaires récurrents entre les agriculteurs et éleveurs qui se disputent souvent les espaces cultivables, les couloirs des transhumances et les ères des stationnements. Ces conflits qui ne cessent de se répéter presque chaque année, ont occasionné des pertes en vies humaines et matériels.

Nous avons constatés que depuis le déclenchement de ces conflits ;la haine s’est installée pas de confiance et faible dialogue entre les communautés en conflit, tout ceci découle de l´insuffisance ou des faibles campagnes de sensibilisation sur l’importance du vivre ensemble surtout en milieu rural, déclare le porte-parole de la POSOC.

Aboulkhassim Mahamat Hassan a relevé que son organisation préoccupée par ce fléau qui détruit la vie des citoyens a monté ce projet de la grande mobilisation sociale sur la consolidation de la paix et la cohésion sociale dans la province pour préserver les acquis. Et aussi, pour appuyer la politique du gouvernement de transition qui depuis son installation au pouvoir cherche à instaurer la paix sur toute l´etendue du territoire.

C’est dans ce cadre que la POSOC prévoit plusieurs activités pour faire passer les messages de la paix et du vivre ensemble à travers des missions radios, des sketches, des conférences débats, la lecture du saint coran, des formations aux à l’endroit des leaders religieux et traditionnels et une grande mobilisation sociale sur la consolidation de la paix dans la ville d ´Abéché.

Il faut noter que cette grande mobilisation va toucher également le monde rural notamment les villages, les féeriques ,les marchés hebdomadaires, les couloirs des transhumances et les ères des stationnements.

Hambali Nassour Ourada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.