fbpx

Abéché : Citoyenneté numérique au centre d’une causerie débat «Café Amdaradir»

L’association des jeunes leaders d’Abéché pour le développement en Partenariat avec Reindos Social, ont animé ce samedi 12 mars, une causerie debat dénommée « Café Amdaradir », sous le thème : La citoyenneté numérique.

Aïcha adoum et Mahamat Hassan Nasradine ont animé cette causerie-débat. Occasion pour eux d’échanger avec les jeunes sur le numérique et la question de la cohabitation Pacifique, du vivre ensemble et le bon usage de l’internet.

Dans son intervention, la Présidente de l’association Reindos social Mme Aïcha Adoum, a rappelé qu’« aujourd’hui avec la technologie nous avons constaté que les gens utilisent l’internet dans le mauvais sens, sans même tenir compte de ses conséquences.

Je suis convaincue que l’organisation de ce Café Amdaradir contribuera la sensibilisation des jeunes d’Abéché sur l’usage de l’internet dans le bon sens et cela nous donne vraiment le courage d’échanger avec la jeunesse », à t-elle souligné.

Mahamat Hassan Nasradine, a quant à lui, s’est appesenti sur l’importance de confiance et l’esprit des jeunes de la ville.
«Je suis très conscient que les jeunes abechoises ont un esprit ouvert pour des discussions sur la question du numérique et le développement du vivre ensemble. Cette initiative inspire beaucoup de personnes mais aussi, encourage les autres à le soutenir pour le changement de comportement. La citoyenneté d’abord c’est la qualité d’un citoyen qui vit en société ou bien dans une république. Si nous voyons un peu le temps, c’est comme si la république est comme un internet qui à travers lui ont peu faire beaucoup des choses», a-t-il évoqué.

Attouhami Mahamat Saleh Coordinateur du Café Amdaradir «Nous vous remercions du fond du Cœur pour le déplacement massif pour assister à cette causerie-débat d’une importance capitale important pour la jeunesse du Ouaddaï et le Tchad en miniature.

Nous demandons vraiment que les partenaires s’approchent de nous pour que nous puissions faire plus pour la sensibilisation de la jeunesse aux questions de l’ère.».

Ainsi, cette conférence-débat a été un cadre de retrouvailles, d’échanges et de partage d’expériences entre les fils et du Tchad. Venus des plusieurs endroits les élèves et étudiants ont échangé sans tabou sur la question du numérique.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.