fbpx

Japon : Baisse drastique du nombre des étudiants dans les universités

Une enquête évaluant les changements dans les demandes d’admission dans les universités privées, menée par la Corporation de promotion et de soutien mutuel des écoles privées du Japon, a montré que le pourcentage total de capacité d’admission (rapport entre le nombre d’inscrits et la capacité d’admission) au printemps 2021 avait chuté à 99,8 %.

C’est la première fois depuis 1989 que ce chiffre est tombé sous les 100 %, signifiant qu’il y a moins d’étudiants inscrits que de places disponibles dans les universités privées.

Le pourcentage en 2020 était de 102,6 %, indiquant une baisse de 2,8 points au cours de la dernière année.

Les données (au 1er mai) ont été obtenues auprès de 597 universités privées dans l’ensemble du pays, sans inclure celles qui avaient suspendu les admissions. Parmi les établissements d’un cycle de quatre ans, 277 avaient un pourcentage de capacité d’admission en-dessous de 100 %. Ceci correspondait à 46,4 % du total et montrait une augmentation de 93 universités (15,4 points) comparé à 2020.

La capacité totale d’admission a augmenté de 0,8 % jusqu’au chiffre de 495 162 places disponibles. Le nombre de demandeurs, de candidats à l’examen et d’inscrits a diminué alors que la capacité d’admission et le nombre de candidats ayant réussi les examens ont augmenté.

Plus précisément, le nombre de candidats ayant réussi leurs examens d’entrée a augmenté de 6,6 % jusqu’à 1 437 906, le nombre total de demandeurs a diminué de 12,2 % à 3 834 862, les candidats aux examens ont chuté également de 12,2 % à 3 663 962 et les étudiants finalement admis de 1,9 %, à 494 213.

En examinant le pourcentage de capacité d’admission par rapport à l’envergure de l’université, le pourcentage pour les universités d’une capacité de plus de 3 000 étudiants a augmenté de 0,8 point à 99,9 % alors que ce pourcentage pour les universités ayant une capacité comprise entre 1 500 et 2 999 étudiants avait diminué de 1,0 point à 101,3 %. Ces établissements ont montré une tendance à remplir leur capacité en maintenant des niveaux identiques à ceux de l’année précédente.

Parallèlement, une chute particulièrement notoire se remarque dans les pourcentages des plus petites universités. Le pourcentage pour les universités de 300 à 399 étudiants a diminué de 9,2 points à 95,2 % et celui des universités ayant moins de 100 étudiants a baissé de 10,1 points à 87,2 %.

Selon les régions (cumulées par emplacement des universités), le pourcentage dans les plus grandes zones métropolitaines du Japon, centrées autour de Tokyo, Osaka et Nagoya, a diminué uniquement de 1,7 point de pourcentage à 100,6 %, marquant une nette différence par rapport aux autres régions où l’on constate une chute plus considérable de 6,2 points de pourcentage à 97,3 %.

(Photo de titre : la cérémonie d’entrée à l’Université Senshû en 2021, qui s’est tenue pour les étudiants de première et seconde année au Budôkan à Tokyo, le 5 avril 2021. La cérémonie de l’année précédente, en avril 2020 avait été annulée en raison de la pandémie de Covid-19. Jiji)

Nippon. Com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.