fbpx

ONU : Russie, Biélorussie, Corée du Nord, Érythrée et Syrie votent contre

Sergiy Kyslytsya lors des débats à l'ONU sur la guerre en Ukraine le 2 mars 2022.

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté à une large majorité une résolution qui « exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine. »

« Nous sommes 141 États à condamner l’agression russe en Ukraine. »

Piloté par l’Union européenne en coordination avec l’Ukraine, le texte, qui bénéficiait d’une centaine de co-parrainages, « déplore » également « dans les termes les plus vifs l’agression de la Russie contre l’Ukraine » et affirme « son attachement à la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale » de ce pays, y compris de « ses eaux territoriales ».

Sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron a salué le résultat du vote. « Nous sommes 141 États à condamner l’agression russe en Ukraine. La résolution portée avec nos partenaires aux Nations Unies est adoptée. Merci à tous les acteurs qui se mobilisent à l’ONU, au Quai d’Orsay, dans nos ambassades, sur le terrain. Ne cédons rien de notre unité ! »

Russie, Biélorussie, Corée du Nord, Érythrée et Syrie ont voté contre

Intitulée Agression contre l’Ukraine, la résolution appelle par ailleurs à accorder à l’aide humanitaire un accès sans entrave – sur fond de discussions ardues au Conseil de sécurité sur un projet franco-mexicain de résolution sur le même sujet – et « déplore l’implication du Belarus » dans l’attaque de l’Ukraine.

« Il est facile de signer la Charte des Nations unies en temps de paix. Venez la signer en temps de guerre », a-t-il lancé en brandissant le petit fascicule bleu, à l’intention des 193 pays membres de l’Organisation assistant à son intervention, ponctuée par de vifs applaudissements.

BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.