fbpx

Société : La commune du 1er sensibilise sur l’hygiène et la sécurité au travail à N’Djaména

Les autorités de la commune du 1er arrondissement de la ville de N’Djamena se mobilisent pour sensibiliser les responsables des structures commerciales aux bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité au travail.

Dans la matinée du mercredi 23 février 2022, une forte délégation conduite par l’administrateur délégué auprès de la commune du 1er arrondissement Idriss Harane, des Maires 1er et 2ème adjoints Moussa Semedjida et Mbailamem Gabriel ainsi que du directeur d’hygiène et d’assainissement de la commune Arraikhaïs Abakar Bourma, des nombreux cadres a effectué une visite inopinée.

Cette visite inopinée a pour objectif l’inspection, la sensibilisation sur le respect du code d’hygiène, la gestion des déchets biomédicaux, la sécurité au travail et le suivi des travaux de nettoyage et entretien des rues bitumés de la circonscription du 1er arrondissement.

Restaurants, stations services, pharmacies, alimentations, points de grillade et le rond point globe de Farcha ont constitué la 1ère étape de cette visite guidée.

Selon Arraikhaïs Abakar BOURMA, directeur d’hygiène et d’assainissement du 1er arrondissement cette visite ne sera pas la dernière « nous allons faire le suivi et sanctionner ceux qui ne voudraient pas respecter les règles dess bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement » a t’il déclaré.

L’administrateur Délégué auprès de la commune du 1er arrondissement Monsieur Idriss Harane, a rassuré le responsable d’une station service qui avait pris peur en voyant la forte délégation « nous ne sommes pas venus vous punir ou extorquer quoi que ce soit, nous sommes là ce matin pour vous sensibiliser sur la nécessité de maintenir votre lieu de travail sain et salubre.

Aidez nous à maintenir la sécurité et la santé des populations qui sont consommatrices de vos produits et services ».

Quand au Maire premier Adjoint de la commune Monsieur Moussa Semidjida, la question d’hygiène et d’assainissement au travail est très importante surtout dans les restaurants. « Un citoyen peut acheter de la nourriture à 500 Fcfa dans un restaurant salle et attraper une maladie qui lui coûtera très cher » a t-il déclaré avant d’ajouter que « nous allons encore revenir vers vous propriétaires des restaurants et autres commerces jusqu’à ce que les règles d’hygiène de base soient respectées ».

Selon les autorités communales du 1er arrondissement ces visites inopinées vont continuer afin de garantir une santé et sécurité des travailleurs et des consommateurs pour éradiquer plusieurs maladies sources des problèmes sociosanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.