fbpx

Oxfam au Lac: Le préfet de Kaya appelle les Etats à l’unité pour lutter contre le terrorisme

Dans le but de rendre accessible les informations de la problématique humanitaire dans l’agenda des médias, une équipe des journalistes conduite par OXFAM se trouve depuis le 21 février 2022, à Bagasola dans la province du Lac-Tchad.
Ce 24 février 2022, l’équipe a mené un entretien avec le préfet du département de Kaya Hassane Abdraman Haggar.

Dans ses interventions, le préfet a souligné que Boko Haram n’a pas une base au Tchad. Leurs différentes bases se trouvent au Niger et au Nigeria. Ils viennent dans la plupart de cas de ces pays voisins pour commettre des dégâts et repartir. Selon lui, la meilleure façon de mettre fin à ce phénomène d’attaques terroristes, c’est d’agir de façon conjointe.

Hassane Abdraman Haggar n’a pas également perdu de vue la question liée à la cherté de vie. « Un coro de maïs coûte 1000FCFA dans le lac, ce qui n’est pas le cas même à N’Djamena. Cette situation est dûe à la précarité de la pluviométrie et le déplacement des personnes ». A-t-il expliqué.

Il a profité de l’occasion pour faire un plaidoyer auprès des autorités et les organismes humanitaires de venir en aide à sa province.

Ahmat Adoum Mousssa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.