fbpx

Tchad : Vers la formation de 100 jeunes sur la lutte contre le changement climatique

100 jeunes volontaires écologiques ont suivi ce 12 février 2022, à la Bibliothèque Nationale, une formation dans le cadre du projet « Sauvons le Sahel ». La cérémonie du lancement de ce projet s’est déroulée en présence du président du CNJT Abakar Allamine Dangaya et plusieurs autres personnes.

Cette formation a pour objectif de créer un réseau des jeunes écologiques afin de travailler en synergie dans le cadre de la lutte contre les effets du changement climatique.

Hamid Youssouf Souleymane, Chef du projet
Sauvons le Sahel

Le chef du projet « Sauvons le Sahel », Hamid Youssouf Souleymane, a souligné que la présence de ces 100 jeunes n’est pas un fruit du hasard, puisqu’ils sont retenus suite à une sélection faite en fonction de la pertinence des différentes réponses aux questions du formulaire posté sur les réseaux sociaux.

Le Président du CNJT, Abakar Allamine Dangaya, a expliqué qu’une initiative entrant dans le cadre de la protection de l’environnement nécessite vraiment un encouragement. C’est la raison qui explique sa présence. Il a aussi, rappelé qu’en tant que représentation de la jeunesse, cette question est l’une des questions prioritaires de leur plan d’action.

Selon les initiateurs, ce projet en question est dans sa phase pilote au Tchad et compte réaliser ses activités autour de 3 axes, à savoir : formation des volontaires écologiques, reboisement et mobilisation d’une communauté autour d’un hashtag.

Rappelons que, « Sauvons le Sahel » est une initiative qui a été élaborée à l’occasion de la 1ère édition du forum Youth Connet Sahel qui a eu lieu en novembre 2021, à Dakar. Ce projet était retenu parmi les 20 meilleurs projets sur plus de 500 projets postulés par les jeunes issus des 20 pays du Sahel.

Ahmat Adoum Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.