fbpx

Tchad: 16 mesures, Sabre, la tomate fraîche vendue à bas prix

N’Djamena la capitale du Tchad, en cette période froide, les marchés de la ville de N’Djamena regorgent d’énormes tomates. De quoi satisfaire la ménagère et remplir convenablement son panier.

Pendant cette période, le prix de la tomate dans les différents marchés de la ville est en baisse. Elle semble visiblement être le légume le plus recherché au marché et dans le quartier par la population de N’Djamena.

Au marché dombolo dans la commune de 3ème arrondissement de la capitale, partout, même décor de la tomate submergent les étagères des vendeurs.

La tomate est devenue une denrée très accessible. Ce sont les tomates produites au Tchad qui sont en vente.

Assis sur une natte, sous un grand hangar plein à craquer des tomates, un vendeur du marché confie que les prix sont abordables pour cette saison : « le prix de la tomate sont abordables. Parce que c’est la période de la tomate, ici nous avons des différentes sortes de caisses. Il y’a la caisse de 6.000f, la caisse de 7.000f et la caisse de 9.000 f qu’on vend aux détaillants. Toutes les tomates que vous voyez sont cultivées ici au Tchad. La plupart viennent de la province du lac Tchad, de loumia et vers le sud du pays. »a expliqué Moussa Harouna.

Toutefois, Madame Madeleine rencontrée sur place, venue faire sa livraison confie : «moi, je quitte chagoua pour venir me procurer de la tomate et pour aller revendre dans le quartier, donc c’est avec ce commerce que j’arrive à gagner ma vie. Dieu merci j’arrive à liquider la grande caisse en deux jours ou en une journée de fois et sa dépend de la clientèle. On vend la tomate en fonction de la capacité des clients, par exemple il ya le tat de 100f, 150 et 250f. Aussi, il ya deux sortes de tomate, celle qu’on fait la sauce avec et celle qu’on fait avec la salade et de fois consommer avec les oignons simple».

Le Tchad renferme d’énormes potentialités pour la production des tomates. Cette disponibilité a également impacté les prix dans les marchés, marqués par une tendance baissière.

Certaines chefs de ménage ce sont prononcés sur cette disponibilité « la tomate est disponible sur le marché de la ville et les prix sont abordables surtout pendant cette période. J’ai l’habitude d’acheter tous les jours pour amener à la maison pour faire de la salade. Vraiment la tomate est accessible à coût accessible pour tous », a déclaré Djarma Djidda.

Cette année, la tomate fraiche est permanente pour bien garnir le panier de la ménagère et savourer une bonne sauce.

Mahamat Moussa Ahmadou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.