fbpx

Expulsion de l’ambassadeur français au Mali : Les français digèrent mal cette montée de Goïta

«Quand le peuple se met debout, l’impérialisme tremble». Disait le révolutionnaire Thomas Isidore Noé Sankara.

Depuis sa prise de pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goïta est devenu le cauchemar des français à cause de certaines de ses actions qui menacent les intérêts de la France qui, pendant des années ont mis le continent africains à genoux avec la complicité de certains dirigeants de ce qui permettent à la France de piller les ressources de l’Afrique comme bon leur semble.

Pendant plus de 60 ans, les européens ont toujours décidé du sort de l’Afrique en lui imposant aux dirigeants qui mettent leurs intérêts en avant au détriment des intérêts des africains.

Ces Chef d’États s’accrochent au pouvoir en falsifiant les élections. Leurs gouvernances sont marquées par des maux comme violences abus et méchancetés. Ils ont assassinés de milliers de personnes sous le silence complice des européens tant que leurs intérêts sont protégés.

Les quelques rares Chefs d’États qui ont dit non à la France sont assassinés ou tout simplement écartés du pouvoir et finir le reste de leurs vies en prison.

Nous avons comme par exemple, Loumoumba, Sankara, Hisseine Habré et la liste est longue…

Ils est temps que les africains prennent conscience et dire non à cette forme de dominance, mais cette fois dans une démarche collective et dans l’unité. Si non l’Afrique n’aura jamais droit à un bel avenir.

Si tous ceux qui se sont levés contre l’impérialisme sont assassinés Assimi Goïta doit être vigilants mais tout en sachant que le Mali payera cher pour la liberté définitive qui naîtra mais forcément après des lourds sacrifices.

Ahmat Adoum Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.