fbpx

Burkina Faso : la délégation de l’ONU et de la CEDEAO exige la libération de Kaboré

Une délégation conjointe de l’ONU et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est attendue ce lundi 31 janvier à Ouagadougou, une semaine après le coup d’état qui a renversé le président Rock Marc Christian Kaboré.

Elle est conduite par le représentant spécial de l’ONU en Afrique de l’Ouest Mahamat Saleh Annadif, accompagnée de Shirley Ayorkor Botchway, ministre des Affaires Étrangères du Ghana, par ailleurs présidente du Conseil des ministres de la Cedeao.

Samedi 29 janvier déjà, une délégation de chefs des armées de la Cédéao a rencontré à Ouagadougou les membres de la junte qui a pris le pouvoir. Vendredi, la Cédéao avait suspendu le pays des instances de l’organisation. Elle exige la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres responsables arrêtés.

source : DW

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.