fbpx

Burkina Faso : Le silence de l’Union Africaine taraude les esprits

Depuis dimanche 23 janvier 2022, la situation politique et sécuritaire s’est dégradée au Burkina Faso, suite à des mutineries.

Ce 24 janvier, plusieurs sources confirment que la situation s’est envenimée conduisant à l’arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré.

Sur les réseaux sociaux, les images circulent en pagaille, montrent la prise par les militaires, de la chaine de télévision et de la radio.

De son coté, par travers un communiqué signé par sa commission, la CEDEAO a condamné l’acte qu’elle qualifiait de coup d’État, en mettant en garde les militaires quant à l’intégrité physique du président Kaboré.

L’union Africaine, l’institution continentale quant à elle, reste toujours silencieuse sur l’évolution de la situation au Burkina. Elle n’a publié aucune déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.