fbpx

Société : CAMC-N offre une justice efficace, confidentielle et souple au monde des affaires

Le Centre d’Arbitrage de Médiation et de Conciliation de N’Djaména en abrégé (CAMC-N), vise l’amélioration, l’assainissement et la sécurisation du climat des affaires au Tchad en vue de redressement de la situation économique.

De ce fait, le CAMC-N dispose au profit du monde des affaires une justice fiable, rapide, confidentielle et souple.

Pour le Directeur Général du CAMC-N, Tcholna Mbainaimou, c’est dans l’optique d’intéresser les investisseurs étrangers au Tchad et la nécessité impérieuse d’instaurer un environnement juridique encourageant et un mécanisme de règlement de litiges liés aux différends à caractère commercial, que cette cette structure est née.

Me Tcholna Mbainaimou, DG de CAMC-N

Les parties ont souvent intérêt à
soumettre leur litige, non à un juge
étatique, mais à un ou plusieurs simples particuliers choisis directement ou indirectement par elles et investis pour la circonstance de la mission de juger, a-t-il ajouté.

Cependant, l’arbitrage est l’opération à laquelle procèdent ces juges particuliers appelés « arbitres ». Il est généralement admis que par rapport à la justice étatique, l’arbitrage à l’avantage de permettre : 

  • une justice plus rapide, moins coûteuse ;
  • une justice de qualité parce qu’administrée par des spécialistes choisis par les parties, en raison de leur compétence et des particularités de leur affaire ;
  • une justice adaptée parce que les parties choisissent librement le lieu et la langue à appliquer dans la procédure ;
  • une justice plus conviviale, facilitant la continuation des relations d’affaires et ;
  • une justice rendue dans la confidentialité et la discrétion.

A ces titres, l’arbitrage est plus conforme à l’esprit des relations d’affaires et plus généralement un instrument de paix sociale.  Lorsque les parties sont de nationalités différentes, l’arbitrage présente encore plus d’avantages. Bref, il constitue un des principaux arguments d’attrait pour les investisseurs.

Compte tenu de ces avantages que
présente l’arbitrage, ce mode de règlement des conflits est, avec la médiation et la conciliation, considéré comme la justice de demain, en remplacement de la justice étatique qui domine actuellement.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.