fbpx

Portrait : Liga Nassandou, un réalisateur tchadien talentueux

Toumaï Web Médias vous amène à la découverte de LIGA Nassandou, l’une des figures de la nouvelle génération montante dans le domaine de l’audiovisuel.

Après avoir obtenu son baccalauréat, ce jeune réalisateur, le jeune s’est envolé pour le Bénin d’où il a suivi  ses études supérieures et a débuté une nouvelle carrière professionnelle.

Liga Nassandou, est un jeune réalisateur formé à l’Institut Supérieur des Métiers de L’audiovisuel, ISMA de Cotonou au Bénin.

Plusieurs films à son actif mais malheureusement ce jeune homme  demeure peu connu du grand public, toujours derrière sa caméra.

Dans le domaine de la photographie au Tchad, malgré le nombre de photographes qui ne cesse de monter en flèche, Liga Nassandou fait partie des experts et cela s’explique par la réalisation de belles photos et vidéos qu’il effectue au quotidien.

En 2018, il a été le seul tchadien a participé à un tournage des films d’écoles regroupant plusieurs nationalité dont des  Américains, Haïtiens, Béninois…

Pour Liga, maîtriser la photographie ne suffit à connaître parfaitement les bases, mais avoir de la passion.

Aussi, il a été plusieurs fois perchiste dans la réalisation de beaucoup de film béninois durant la période de 2016 à 2020.

Dès 2020, il a décidé de quitter le Bénin pour renter à son pays d’origine et apporter sa pierre à l’édifice du pays à travers l’audiovisuel, le graphisme et le communiny management, le jeune au regard sérieux laisse sa trace au Tchad.

Qualités humaines exceptionnelles, maîtrise des techniques dans le cadrage et séances de shooting photo, ce jeune accorde une importance capitale à son travail.

Fin 2021, il a travaillé sur deux projets du Réseau Africain de l’Education, de la Santé et de la citoyenneté (RAES), dans la cadre de son programme « C’est La Vie » qui est basé dans neuf (9) pays de l’Afrique de l’Ouest dont l’objectif est de  faire face aux grands enjeux sociaux du continent, afin que chacun puisse s’informer, se mobiliser et agir sur l’avenir, individuellement et collectivement.

Interrogé sur la question de la passion qui anime les jeunes au Tchad à faire carrière dans ce domaine, Liga Nassandou répond en ces termes :

« Je suis de la génération qui a eu accès à Internet et aux ordinateurs à l’adolescence et cela a transformé réellement ma vie. Si j’ai un mot à dire aux jeunes qui souhaitent rejoindre ce noble métier, c’est de se former, avoir le courage, la curiosité et la passion. Nous sommes encore très jeunes et notre pays est vaste et riche pour contribuer à l’amélioration de contenus audiovisuels de ce beau pays riche en diversité culturelle», explique-t-il.

Rédaction : Moussa Tahir Mahamat Abballah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.