fbpx

Tchad : L’ONG ADHET livre la synthèse du congrès mondial sur la conservation de la nature

L’Alliance des Défenseurs des Droits Humains et de l’Environnement au Tchad (ADHET) s’est faite représentée du 03 au 11 septembre, au premier Congrès mondial de la nature, qui n’est autre le Congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), tenu à Marseille en France.

L’annonce a été faite au cour d’un point de presse ce samedi 25 septembre, au cours duquel le Secrétaire Général de l’ADHET a livré la synthèse du travaux. Cette rencontre de haut niveau se tient tous les quatre ans, a réuni plus 1300 organisations venues de 170 pays de part le monde.

L’ONG nationale l’ADHET est la seule organisation représentant le Tchad à ces assises. Selon le Secrétaire général de l’ADHET Abba Daoud NANDJEDE, son organisation à mis à profit son séjour pour sensibiliser les acteurs mondiaux sur le risque de crise environnementale « sévère » dans la province du Lac et ses conséquences dans le reste du bassin du Lac Tchad.

Pour lui, cette sensibilisation est axée sur le thème : Pressions anthropiques et enjeux de conservation de l’environnement dans la province du Lac à 2030 : quel modèle de résilience pour un environnement protégé par des populations actrices du développement durable ? Dans la mesure où le Lac est le vivier tchadien en biodiversité aquatique et halieutiques.

Abba Daoud NANDJEDE de soutenir qu’il ne peut avoir protection des droits de l’Homme sans la protection de l’environnement dans la mesure où sans l’environnement, il n’y a point d’existence humaine.

Sur le bilan, Abba Daoud NANDJEDE de conclure que, le Congrès est un satisfecit total avec une vingtaine de motions qui rehaussent l’ambition de l’UICN en matière de la protection de la biodiversité.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *