fbpx

CNT : Amina Priscille salue « La prouesse du CMT » dans le quota des femmes

Suite à la désignation des membres du Conseil National de Transition par le Conseil Militaire de Transition, la Ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfance, Amina Priscille Longoh, a fait un point de presse ce 25 septembre 2021.

Objectif, remercier les plus hautes autorités pour avoir accordé 33% de représentativité féminine au CNT. Ce pourcentage, selon elle, est le plus élevé observé depuis les années 1960 au Tchad.

«Cette progression historique est très importante pour le Tchad, pour la sous-région Afrique centrale, pour l’Union Africaine et pour le monde, car elle permet de réaffirmer les engagements pris il y’a plus de vingt cinq ans à la conférence de Beijing sur la place de la femmes.

C’est à la suite de cette conférence que le Tchad s’est inscrit dans le concert des nations à évoluer tous les cinq ans, le progrès accomplis en matière de la politique du genre et d’égalité.

L’égalité entre les hommes et les femmes doit être envisagée comme un facteur de développement et de progrès pour l’ensemble de l’humanité », dira Amina Priscille Longoh.

Pour elle, le Tchad s’est engagé dans plusieurs séquences de programmes quinquennaux, décennaux et maintenant tri-décennaux.L’aboutissement de tous ces programmes ne sera positif que si la question du genre est prise en compte dans sa globalité.

L’évolution des différentes législatures au Tchad est édifiante :1991: 2/31; soit 6,4%1993 : 10/57; soit 17,5%1997 : 3/125; soit 2,4%2002 : 11/155; soit 7%2011 : 28/188; soit 15%.

Nous venons de franchir le cap de 30% institué par l’ordonnance 012, pourcentage jamais atteint, ni au Gouvernement, ni dans les grandes institutions, moins encore au Parlement. C’est une prouesse », se réjouie la Ministre Amina Priscille Longoh

Ahmat Adoum Mousssa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *