fbpx

Tchad : Les 118 agents réhabilités à la mairie de N’Djamena ne se reconnaissent plus dans le collectif

C’est à travers une communication qui s’est déroulée ce 21 septembre, dans les locaux de la Mairie Centralerale de N’Djamena, que les 118 agents réhabilités de la Mairie Centrale se sont exprimé en apportant quelques clarifications sur la situation qui perdure entre eux et leurs collègues non réhabilités parce qu’ils ont reçu leurs droits de départ et exigent toujours leur réhabilitation.

Dans les explications, les 118 ex agents réhabilités en Août dernier par la Mairie Centrale s’indignent contre les sorties médiatiques de leurs collègues non réhabilités qui continuent d’utiliser le titre de collectif des 257 agents licenciés pour faire des déclarations.

« Nous les 118 agents réhabilités, nous ne nous reconnaissons plus dans ce collectif comme annoncé dans notre dernier point de presse et les invitons à trouver une nouvelle appellation pour porter leurs revendications » a déclaré le porte parole.

Pour finir, ils ont confié aux journalistes que la réhabilitation opérée par la Mairie Centrale intervient après que la commission de litige a déposé son rapport et que cela concerne uniquement les agents n’ayant pas perçu leurs droits. « Le collectif pour nous n’a plus de sens parce que nous sommes déjà pris en compte sur le plan salarial à compter de ce mois de septembre», conclut le porte-parole. Moussa Tahir Mahamat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *