fbpx

Éducation : le Ministre juge l’année scolaire 2020-2021 satisfaisante

A l’occasion de la rentrée administrative 2021-2022 qui a lieu ce mercredi 15 septrmbre 2021, le Ministre de l’Education Nationale et de la Promotion Civique, M. Kosmadji Merci, a fait, dans l’après-midi de ce mardi 14 septembre, une déclaration à son cabinet. Nous vous proposons l’intégralité de sa déclaration.

Chers parents ;
Chers enseignants et élèves ;
Chers partenaires socio éducatifs ;-
Mesdames et Messieurs,

Le 15 septembre 2021 marque la date de la rentrée administrative sur l’ensemble du territoire national tchadien. Elle prépare la rentrée pédagogique 2021-2022 fixée pour le 1er Octobre 2021.En cette veille de la rentrée administrative, je voudrais, comme à l’accoutumée m’adresser aux acteurs et partenaires du système éducatif tchadien.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi, au nom de la communauté éducative dans son ensemble, d’exprimer ma gratitude à Son Excellence MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, et monsieur le premier Ministre, Chef du Gouvernement pour les efforts qu’ils ne cessent de consentir en faveur de l’éducation.
La rentrée administrative, faut-il le rappeler, constitue le moment pendant lequel se prépare la rentrée des classes. Elle donne lieu à d’intenses activités administratives visant à créer des conditions nécessaires pour un démarrage effectif des classes. En nous rappelant le maxime qui dit « il faut un esprit sain dans un corps sain », nous sommes tenus de rendre propre notre environnement. Par ailleurs, le respect des mesures édictées en vue d’éradiquer la COVID 19 doit être de rigueur tout au long de l’année scolaire 2021-2022. Les chefs d’établissement scolaire doivent prendre des dispositions nécessaires pour faciliter la vaccination de leurs personnels et élèves.

Mesdames et Messieurs,

A cette occasion, je me permettrai de dresser le bilan de l’année qui vient de s’achever. D’ores et déjà, je le juge satisfaisant dans la mesure où les examens et concours de fin d’année se sont déroulés sans heurts. Ceci dénote de l’esprit de dialogue constructif qui a animé tous les acteurs et partenaires de l’éducation nationale est au point.

En termes de statistiques, 98754 candidats dont 36 889 filles ont été présentés au Brevet de l’Enseignement Fondamental (BEF) et aux autres examens du secondaire. Sur cet effectif, 77742 sont déclarés admis, soit un taux de réussite de 78,72%.

Au titre de baccalauréat de second degré, un effectif de 97022 candidats ont été inscrits dont 44967 déclarés définitivement admis, soit un taux de réussite de 46,35% contre 38, 53% l’année dernière.

Dans les secteurs de l’Alphabétisation et de l’Education de Base Non Formelle, des progrès remarquables sont observés dans les zones couvertes par le Projet de Renforcement de l’Education et de l’Alphabétisation au Tchad (PREAT).

Sur les 36 780 personnes qui ont inscrites, 34 089 ont été évaluées dont 21 019 sont déclarées admises, soit un taux d’admission de 94,11%.

Ces chiffres sont confirmés par les constats de terrain faits lors de la célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation qui a eu lieu le 9 septembre 2021 à Sarh. Ces scores ne peuvent que nous séduire, mais pas outre mesures. Car, l’autosatisfaction n’est pas un comportement à cultiver. Par conséquent, j’encourage mes chers collègues enseignants à redoubler d’efforts afin d’améliorer davantage les performances scolaires des années à venir. Ces retombées sont aussi les fruits de la Coopération avec les partenaires techniques et financiers, et de pays frères et amis. A ces fidèles accompagnateurs de l’école tchadienne, j’adresse ici l’expression de mes sincères remerciements.

Chers parents ;
Chers partenaires ;
Mesdames et Messieurs,

L’année qui commence est placée sous le thème : « Un esprit de cohésion pour une éducation de qualité ». Ce thème est un appel à la mobilisation de tous les acteurs du système éducatif en vue de la restauration de l’école tchadienne dans son rôle de promotrice des valeurs citoyennes, de la cohésion sociale et du développement de capital humain.

Mesdames et Messieurs

Pour une bonne gouvernance participative, rapprochée et productive, j’appelle les Associations des Parents d’Elèves (APE) et les Comités de gestion à plus de cohésion dans la gestion des établissements scolaires. Les ressources générées par les établissements publics doivent être gérées de façon transparente, rigoureuse et cela dans le seul intérêt des élèves tchadiens.

Chers enseignantes et enseignants
Je vous exhorte à l’amour, à la passion de notre métier et au respect de la déontologie professionnelle. L’essentiel de votre énergie doit donc être orienté dans le sens de la réalisation de meilleures performances. En se comportant ainsi, je suis persuadé que nous allons encore une fois de plus gagner le pari. Sur ce, je souhaite bonne rentrée Administrative 2021-2022

Je vous remercie

Ministère de l’Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *