fbpx

Assemblée Nationale : 13 milliards 330 millions F.CFA pour un projet d’irrigation

Les élus du peuple ont donné un avis favorable  ce 15 septembre 2021, sur l’accord de Prêt relatif au projet d’irrigation dans les provinces du Lac-Tchad et du Barh El-Gazel, entre le Gouvernement de la République du Tchad et le Fonds Koweïtien pour le Développement Economique Arabe.

C’est après la validation du rapport de la commission Économie et Plan qui a travaillé avec l’avis technique de la commission Développement Rural et Environnement, relatif au Projet de Loi portant ratification de l’Ordonnance n°004/PCMT/2021 du 31 août 2021, autorisant le Président de la République à ratifier l’Accord. 

Haroun Kabadi, Président de l’Assemblée Nationale

148 voix pour, zéro(0) contre et zéro (0) abstention. Tel est le résultat du vote de cette séance à l’Assemblée Nationale. C’est le ministre de L’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale Issa Doubragne, soutenu par son collègue de l’environnement qui a défendu le projet.

Sous la présidence du Président de l’Assemblée Nationale Haroun Kabadi, Issa Doubragne a d’abord expliqué le projet, avant l’ouverture de la discussion.

Issa Doubragne, Ministre de l’Economie, de la
Planification du Développement

Les députés ont formulé des recommandations tout en posant des questions auxquelles le Ministre de L’Economie a apporté des réponses.

Le Ministre de l’environnement Mahamat Ahmat Lazina a complété son collègue sur l’édification des élus du peuple. Il a beaucoup mis l’accent sur la protection de l’environnement.

Mahamat Ahmat Lazina,
Ministre de l’environnement

A la fin de la séance, le Ministre de L’Economie et de la Planification du Développement a souligné que ce vote relatif à l’irrigation conforte le Gouvernement, surtout les réponses qu’il apporte aux besoins exprimés par les populations dans le milieu rural.

Ce projet de 13 milliards 330 millions F.CFA, va renforcer l’irrigation en terme d’aménagement et sécuriser près de 1700 hectares de terre, a ajouté le ministre.

Ahmat Adoum Mousssa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *