fbpx

Tchad : Wakit Tamma déplore des nominations partiales

Arrivés à leur destination finale de leur manifestation, les marcheurs et les leaders de la plateforme ont tenu un meeting dans la cour du palais du 15 janvier.

C’était l’occasion pour eux d’exprimer les raisons de leur lutte en leur face à la situation actuelle du pays.

Pour eux, le Conseil militaire de transition (CMT) ayant pris le pouvoir après la mort du président Deby, n’a pas la ferme volonté de bien conduire la transition en cours et cela s’explique selon eux, par les nominations claniques, l’insécurité grandissante et le refus de réviser la charte.

Ainsi, ils ont reformulé quelques recommandations qu’ils qualifient d’un dernier avertissement, notamment :

La modification de la charte de transition en cours ;

L’organisation d’un dialogue nationale ;

Laisser librement les populations s’exprimer…

Rappelons que c’est par un arrêté signé du ministre de la sécurité que la marche de Wakit Tamma a été autorisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *