fbpx

Tchad : Cherté de vie, chômage, bruits des bottes…Pahimi se prononce

Pour sa toute première conférence en cette période de transition, le Premier Ministre Pahimi Padacké Albert a abordé avec les hommes des médias plusieurs sujets d’actualité surtout sécuritaire, social, humain et un accent particulier a été mis sur le processus de la transition.

Dans son mot préliminaire, le Chef du gouvernement s’est appesenti sur les actions du gouvernement et la nécessité de faire le point après quatre mois de la mise en place de la transition. Pour lui, ces quatre mois, le gouvernement a accordé une attention particulière et a discuté avec toutes les sensibilités.

Le dialogue national, seul espoir pour sortir de l’impasse

Répondant sur la question du dialogue national inclusif qui se pointe à l’horizon, il explique qu’il n’y aura pas des sujets tabous. «Tout doit être dit yeux dans les yeux entre tchadiens». Il a aussi rassuré que le dialogue ne sera pas sélectif et devrait prendre en compte les différentes couches sociales.

Il relève que tous les partis politiques auront leur mot à dire pour la consolidation d’une nation forte.

L’implication des polico-militaires

S’agissant de questions de politico-militaires,Pahimi Padacké Albert de renchérir «Nous, ne pouvons pas avoir de paix tant que ceux qui ont des armes ne déposent pas leurs armes».Avant d’ajouter qu’un comité technique est mis en place pour étudier, discuter et voir les modalités des participations des politico-militaires au dialogue national inclusif.

Un taux de chômage accru chez les jeunes

Sur la question du chômage, le chef du gouvernement de soutenir que son équipe ne peut pas occulter cette question en période de transition. Toutefois, dit -il :  « ça serait tellement démagogique de dire que nous allons résoudre la question de l’emploi avant la fin de la transition ».

Les prix des produits agroalimentaires hors de portée

En ce qui concerne la hausse de prix de produit de première nécessité sur les marchés, le Premier Ministre a martelé que le mois d’août est toujours difficile en raison de l’impraticabilité de certaines routes.

Pour lui, au mois du septembre, il est évident que les produits agroalimentaires connaîtront une baisse sur les marchés, car dit-il les récoltes se feront et les marchés seront approvisionnés. Prenant l’exemple de certains produits, l’augmentation est due au Covid-19 qui a impacté les moyens de transport de part le monde, a-t-il déploré.

Le rôle des partenaires dans le processus de transition

Avec l’appui des partenaires, le délai de la transition sera respecté et les résolutions issues du dialogue national serviront à la réforme et l’organisation des élections libres et démocratique. Pahimi Padacké ALBERT, premier ministre.

Il faut noter que pour sa toute première conférence, le premier Ministre de la transition Pahimi Padacké ALBERT, informe qu’il va travailler sans relâche avec son équipe pour la consolidation de la paix et la bonne marche des mécanismes nécessaires pour une transition apaisée.

TWM/ MBODOU Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *