fbpx

Guinée Conakry : Quel sera le sort du pays après la sanction de la CEDEAO

POLITIQUE_GUINEE La CEDEAO suspend la Guinée de toutes ses instances et exige la libération de l’ancien président Alpha Condé

Le président du Faso, Roch Kaboré a pris part ce mercredi 8 septembre 2021 par visioconférence, au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique en République de Guinée et en République du Mali .

A l’issue de cette rencontre, il a été décidé de la suspension de la Guinée de toutes les instances de la CEDEAO. L’institution a aussi exigé le retour à l’ordre constitutionnel et surtout la libération du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées le dimanche 5 septembre 2021.

La CEDEAO a souhaité que cette décision soit également prise par l’Union africaine et l’ONU. Elle a par ailleurs annoncé qu’une mission sera effectuée en Guinée pour discuter avec les nouvelles autorités du pays. Le point de cette rencontre a été faite par Alpha Barry, ministre burkinabè en charge des affaires étrangères

En ce qui concerne la république du Mali, la CEDEAO demande au gouvernement malien un chronogramme qui permettra d’avoir un calendrier clair avec les différentes tâches à accomplir pour aboutir à des élections présidentielles et législatives à la date du 22 février 2022 déjà indiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *