fbpx

Guinée Conakry : Alpha Condé, la fin d’un règne après 11 ans

En Guinée, ce sont désormais les militaires qui sont au pouvoir. Après 11 années de pouvoir, le président Alpha Condé a été arrêté ce dimanche 5 aout 2021 par les éléments du Groupement des forces spéciales, une unité d’élite de l’armée Guinéenne dirigée par le Colonel Mamady Doumbouya.

Pourtant, aux premières heures de ce dimanche, rien ne semblait annoncer une telle issue à la journée. Les évènements se sont accélérés entre 8h et midi, lorsque le quartier du palais présidentiel a été le théâtre de tirs nourris.

Dans un premier temps, le gouvernement a affirmé que tout allait bien pour le président Condé, qui restait protégé par les forces loyalistes, notamment de la Garde présidentielle. À ce moment, impossible de vérifier l’information, tant l’incertitude est grande à Conakry. C’est finalement sur les réseaux sociaux qu’une vidéo du Colonel Mamady Doumbouya viendra mettre un terme à la confusion. Il revendique le Coup d’Etat, et affirme avoir arrêté le président Alpha Condé.

Dans la foulée, une vidéo présentant le président Alpha Condé circule sur la toile. Il apparaît comme assommé par les évènements, assis sur un canapé du Palais présidentiel, pied nu, le col de la chemise grandement ouvert.

Sur la vidéo, les militaires putschistes semblent vouloir rassurer. Le militaire qui tourne la vidéo demande au président Condé : « Est-ce qu’on a touché à un seul de vos cheveux ? On vous a brutalisé, Excellence? ». Alpha Condé, reste silencieux.

Sur d’autres photos, on aperçoit Alpha Condé à bord d’un véhicule. La preuve certainement qu’il a été conduit hors du Palais présidentiel : La fin de onze années de pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *