fbpx

Agriculture : L’assèchement des cultures dans le lac par manque de pluie

L’assèchement des cultures dans la province du Lac Tchad à cause de la rupture des pluies.

Selon l’ingénieur agronome Mahamat Ali Maï Moussa, contacté par la rédaction il n’a pas plu depuis plus de 20 à 23 jours dans le Lac et le Hadjer-Lamis, zone de ses activités.

Pour lui, cette situation est amplifiée dans le cas de la culture du maïs dans les zones qui ne donne pas accès facilement à l’irrigation.

Le Lac et Hadjer-Lamis sont connus pour leurs potentialités agricoles, nommément la culture du maïs, plusieurs familles en fait de celà leurs sources de revenus annuels, le retard de la pluie risque d’entraîner d’autres conséquences socioéconomique néfastes.

Toumaï Web Médias/Bol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *