fbpx

Tchad : La plateforme « Dialogue en danger » fustige la composition des membres du Comité

Le groupe dénommé le « Dialogue en danger », composé des organisations de la société civile essentiellement de la corporation ADH (Associations des droits de l’Homme), a livré une communication ce mercredi 25 août 2021, pour fustiger l’arrêté portant nomination des membres du Comité d’organisation du Dialogue national inclusif.

Par la voie de son porte parole Alladoum N’Djordji, le groupe dénonce l’impartialité du comité d’organisation qui, dit-il non consensuel et composé à majorité des membres des parties politiques et non de personnalités indépendantes.

Par ailleurs, le groupe Dialogue en danger s’interroge sur l’ambition réelle de signataires de l’arrêté 546 du 13 août 2021, et projette saisir le juge de la Chambre administrative de la cours Suprême pour l’annulation de cette composition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *