fbpx

G5 Sahel: Risque d’instabilité après le retrait des soldats tchadiens

Le Tchad a annoncé ce samedi 21 août 2021 avoir divisé par deux ses effectifs déployés en février dernier au sein de la force conjointe du G5 Sahel dans la zone des trois frontières, entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Ces 600 soldats font partie des 1.200 déployés par N’Djamena dans la zone dite des trois frontières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Le gouvernement tchadien parle de « redéploiement stratégique ». « Il nous reste environ 600 soldats sur le terrain. C’est une décision concertée de longue date avec le commandement du G5. On a voulu alléger le dispositif qui n’était pas adapté », a dit samedi le porte-parole du gouvernement tchadien, Abderaman Koulamallah et rapporté par l’AFP.
Source : Niger Actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *