fbpx

Afghanistan : Confidences de la diplomatie Russe sur l’argent emporté

Les combattants du groupe militant radical taliban était entrés dimanche à Kaboul sans rencontrer de résistance et ont commencé à prendre le contrôle des bâtiments gouvernementaux. Le président afghan Ashraf Ghani a quitté le pays. Les talibans ont annoncé plus tard qu’ils avaient pris le contrôle de tous les quartiers de la capitale afghane de même que de la présidence du pays. D’après le porte-parole de l’ambassade de Russie à Kaboul qui s’est confié à l’agence de presse Tass, le président Ashraf Ghani a fui l’Afghanistan à bord d’un hélicoptère rempli d’argent.

« Quatre voitures étaient pleines d’argent, et ils ont essayé de fourrer un autre sac d’argent dans l’hélicoptère. Tout l’argent n’a pas réussi à rentrer et une partie de l’argent est restée sur l’aérodrome », a déclaré Nikita Ishchenko, le porte-parole de l’ambassade russe à Kaboul. « Quant aux raisons de l’effondrement du régime, elles sont caractérisées par la façon dont Ghani a fui le pays », a jouté le diplomate. Ghani avait annoncé avant son départ qu’il se retirait pour empêcher l’effusion de sang.

“Il mérite d’être jugé devant le peuple afghan”
Dans une interview à la chaîne de télévision Zvezda, l’envoyé spécial du président russe pour l’Afghanistan, Zamir Kabulov a déclaré que le président Ashraf Ghani mérite d’être jugé devant le peuple afghan pour avoir fui le pays de la manière la plus honteuse. Selon lui, Ghani « n’a pas seulement quitté l’Afghanistan, il s’est enfui, et de la manière la plus honteuse aussi. Et voici ce qui s’est réellement passé. Son élection a soulevé des questions, il a mal gouverné le pays et a fini par s’enfuir. C’est tout ce que je peux dire sur cet homme. Il mérite d’être jugé devant le peuple afghan », a souligné Kabulov.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *